News

"Les lions de Maczek": l'épopée polonaise en BD

Publie le 12/04/2014

L’année 2014 s’annonce comme un moment majeur de la préservation et de mémoire de la Première Division Blindée polonaise.

Outre les commémorations prévues tout au long de l’année sur les champs de bataille de la division, une initiative menée en parallèle des cérémonies officielles mérite d’être soulignée : début août 2014, une bande dessinée intitulée « les lions de Maczek » sortira des presses et sera disponible au plus large public.

Le projet de réaliser une bande dessinée consacrée à la 1ère DB Polonaise est le fruit d’une initiative de Philippe Zytka. Agé de 46 ans, habitant à Lomme, dans le Nord, Philippe a des origines polonaises. Scénariste et passionné d’histoire, il est déjà l’auteur de trois albums consacrés aux commandos Kieffer et aux parachutistes.

C’est en 2012 que nait l’idée des Lions de Maczek. Une souscription est lancée pour soutenir le projet, et les premiers intéressés se manifestent. Le travail de dessin est confié à Jeff Baud. En août 2013, une fois les premières planches prêtes, Philippe Zytka peut offrir une illustration de l’album au Gen. Podlasinski, venu aux commémorations du mémorial de Montormel.

L’auteur a effectué des recherches poussées pour rester le plus fidèle possible aux faits historiques, n’hésitant pas à visiter à plusieurs reprises le champ de bataille. Et le résultat s’en ressent : à travers les planches successives, le lecteur est très rapidement entrainé dans les combats, passant successivement de la perspective du commandant en chef à celle du simple soldat.

Associé à un dessin fin et de bonne facture, l’ensemble s’annonce comme étant un album très prometteur. Le ton est juste, factuel : l’effort et le sacrifice offerts par ces soldats ne tournent jamais à un héroïsme fanfaron. L’émotion, bien que présente, ne déborde pas vers un pathos déplacé. Fait remarquable, l’auteur a eu le courage de mentionner le destin tragique de ces hommes: alors que l'occident fêtait la victoire, trop d’entre eux, d'abord rescapés du goulag soviétique, ont finalement été réduits en 1945 à errer de part le monde, leur pays étant abandonné à l’agresseur soviétique à la conférence de Yalta.

A ce jour, l’album est en cours de finalisation. Le travail de relecture est pratiquement terminé, et les dernières retouches vont être apportées dans les jours qui viennent. Il restera ensuite à procéder au coloriage des planches, et à l’impression. La date de sortie de l’album, initialement prévue en juin, a été repoussée à fin juillet.

Cette seconde date ne devrait plus subir de report, et nous espérons pouvoir accueillir Philippe au mémorial de Montormel dans la seconde quinzaine d’août 1944 pour une séance de dédicaces.

Nous vous proposons de découvrir en avant-première quelques planches de cet album (soumises à droits d’auteur !) dans la galerie ci-jointe. Pour suivre le travail de création de la BD et ses différentes mises à jour, voici les liens vers les blogs de la BD et de son auteur :

Jacques Wiacek