News

Des chevaux dans la poche de Falaise - Chambois

Publie le 14/08/2015

                                            

Une Wehrmacht largement hippomobile

Loin de l’idée que l’on se fait généralement, l’armée allemande utilise encore massivement les chevaux pendant la campagne de Normandie. En effet, les divisions d’infanterie allemande mais aussi les nombreuses unités rattachées aux Corps d’Armée où aux Armées utilisent la traction hippomobile.

Cette particularité permet d’économiser le carburant, tellement rare pour les Allemands  dans cette phase de la guerre, et de le réserver aux Panzers Divisions. Près de 70% de l’armée allemande en Normandie est donc hippomobile. L’infanterie aligne ainsi 3500 à 4500 chevaux par division.

Lors de la bataille de la poche de Falaise-Chambois, on peut estimer que de 20 000 à 30 000 chevaux sont encerclés dans la nasse et c’est de 6000 à 10 000 bêtes qui jonchent le sol à la fin des combats. Cette omniprésence des cadavres de chevaux gonflés au soleil, les pattes dressées vers le ciel revient dans tous les témoignages. Des milliers sont récupérés vivants, en plus ou moins bon état, errants dans la campagne dans les jours qui suivent la fin des hostilités.

Retour dans la poche de Falaise

Une association « « Histoire vivante de la cavalerie Allemande » a décidé de faire revivre cette épisode peu connu de la bataille de Normandie. Un groupe de passionnés de chevaux et de la seconde guerre mondiale fait revivre ces unités hippomobiles en présentant des chariots et des roulantes qu’utilisaient les Allemands, après un travail de fourmi nécessitant la recherche et la remise en état de chariots, ainsi que la refabrication à l’identique des harnachements en cuir permettant de les atteler.

Ce groupe présente à présent son travail au public. Ses membres feront une présentation dynamique de leurs véhicules, tractés par de magnifiques chevaux :

  • Le dimanche 16 août, ils seront à Trun sur la place des Canadiens et resteront jusque dans l’après-midi avant de partir en direction de Saint Lambert sur Dives et de franchir ensuite la Dives à Moissy vers 16h - 17h.
  • Lundi 17, c’est à Falaise, entre 14h et 17h, que le convoi sera visible.
  • Enfin, mardi 18 et mercredi 19 août, ils rayonneront dans la vallée de la Dive entre Tournai sur Dives et le Mémorial de Montormel, où ils seront visibles le mercredi dans l’après midi pour une présentation sur le parking.

Les horaires sont relativement larges car ils se feront aux rythmes des chevaux !!!! 

Contact

 « Histoire Vivante de la Cavalerie Allemande »

5 rue de Sotteville

27570 ACON

Contact : patrice.robert94@orange.fr